Blog du Communicant 2.0 : Petit tour d’horizon après … 200 articles publiés !

200 ! C’est le chiffre exact du nombre de billets publiés à ce jour sur le Blog du Communicant 2.0. En me lançant à titre personnel le 25 mai 2010 sur la « terra incognita 2.0 », j’étais loin de me douter que ce blog deviendrait une aventure aussi longue, passionnante et pleine d’anecdotes, de rencontres et d’opportunités professionnelles. A l’occasion de ce 200ème post, je me suis dit que cela valait le coup de partager avec mes lecteurs, surtout les plus fidèles, un petit tour d’horizon des principaux faits saillants survenus depuis la naissance du blog. Loin de moi, l’idée de m’abandonner à une célébration narcissique (d’autant que je reste un blog de niche. Pas de quoi attraper le « melon » !) mais juste l’envie de donner un coup d’oeil dans le rétroviseur pour mieux mesurer le chemin accompli.

Sur les ressorts qui ont présidé à la création du Blog du Communicant 2.0, inutile de repartir dans une prose bavarde. J’ai déjà tout dit dans quelques petites interviews, notamment celles accordées à Widget Booster en mars 2011 et Conseils Marketing en octobre 2012. Comme disait un célèbre slogan publicitaire, ce n’est pas la peine d’en rajouter. Tout est dit bien que je tienne à nouveau à saluer quelques personnes qui ont diablement compté dans mon initiation digitale depuis très longtemps : Laurent Zubac (fondateur de l’Atelier Buz et auteur du design de ce blog), Benoît Chamontin (aujourd’hui consultant en communication à Montréal et auteur du blog « Geeks and Com« ), Stéphane Bordage (fondateur de l’agence Breek) et mon frère Jean-Christophe (Microsoftie de talent qui a su numériser son littéraire de frangin. Ce n’était pas gagné !).

Mais qui sont les lecteurs ?

Ami lecteur, rejoins mon blog !

Ce petit préambule accompli, combien de personnes ont-elles au final visité le blog ? Trois chiffres à retenir à l’instant où je rédige ce récapitulatif : 175 434 pages vues, 124 515 visites dont 94 790 visiteurs uniques. Ce qui peut se résumer en gros à 25% de lecteurs récurrents et 75% ponctuels. Fidélisation sans doute un peu faible aux yeux des exégètes du ROI 2.0 mais qui s’explique à mon sens par la diversité des thèmes que je choisis d’aborder dans mes billets.

Je peux en effet traiter un sujet sur la communication politique puis embrayer sur le décryptage d’un acteur de l’industrie pétrolière, parler d’une innovation en matière d’écriture journalistique ou encore me mêler de polémiques sportives ou de réflexions sur l’image de marque de la France. Pas étonnant que les publics soient par conséquent plutôt variés et moins accros que si j’explorais toujours la même veine.

De même, c’est sans surprise que le lectorat du Blog du Communicant 2.0 se situe très majoritairement en France. Puisque le blog est exclusivement rédigé en français, l’écrasante majorité des visiteurs provient de France (101 883). En revanche, satisfaction malgré tout de voir que les billets sortent des frontières hexagonales pour intéresser un public francophone situé respectivement au Canada (3407), en Belgique (3370 et peut-être une hausse d’audience à espérer avec tous ces exilés fiscaux – je blague !), en Suisse (2151), au Maroc (1548) et en Tunisie (1313). Autre contentement : le monde anglophone s’aventure aussi sur les pages du blog. Il y a certes des expatriés francophones mais également des lecteurs anglais sachant lire la langue de Molière. Au final, les Etats-Unis représentent 1649 visites et le Royaume-Uni (1402). « Not that bad from a froggie blog! ».

Venir, c’est bien mais agissent-ils ? Oui ! Bien que la moyenne de lecture se situe à 1,41 page par visite, les lecteurs sont plutôt enclins à se manifester. Je ne me suis pas livré au décompte exact du nombre de tweets, likes, +1, etc car trop fastidieux à compiler mais vous pouvez toujours vous référer aux petits compteurs associés à chaque billet pour vous forger une idée de la participation. En revanche, 887 commentaires et/ou liens ont été déposés depuis l’ouverture du blog soit une moyenne d’environ 4 commentaires/liens par article. Plutôt correct pour un blog qui évolue malgré tout sur un périmètre thématique plutôt ciblé : la communication, l’information, le journalisme, l’image et la réputation.

Dernier point dans cet inventaire statistique : les sources de trafic du blog. 38,41% est issu des moteurs de recherche, Google évidemment en tête. Au moins, le référencement du site fonctionne correctement même si je suis sûr qu’on pourrait l’optimiser ! Ensuite, 34,37% du trafic est apporté par des sites référents qui citent le Blog du Communicant 2.0 et/ou mettent des liens vers celui-ci. A cet égard, ma contribution de septembre 2011 à septembre 2012 pour le Plus du Nouvel Observateur a largement concouru à mieux faire connaître mon blog. 18,67% du trafic provient d’accès directs, c’est-à-dire de personnes connaissant le nom et/ou l’URL du site. Ce dernier est d’ailleurs également le mot-clé n°1 dans les requêtes effectuées dans les moteurs. Emergence d’une marque ?

Côté réseaux sociaux, les gros apporteurs de trafic sont de loin Twitter grâce aux multiples tweets annonçant la publication d’un nouveau billet associés aux « RT » des lecteurs, ainsi que Facebook via la page dédiée du Blog du Communicant 2.0 mais aussi les « likes » de mon profil personnel. Google + et Linkedin contribuent de manière moindre mais ne sont pas à négliger.

Au-delà des chiffres, les gens !

Le blog, d’abord et surtout une opportunité de rencontres

Si l’on se focalise souvent à l’excès sur les métriques des blogs et des réseaux sociaux, ceux-ci ne sont pas pourtant une finalité en soi à mes yeux. Il est évident que trafic et audience sont des leviers nécessaires pour avoir des raisons de poursuivre l’aventure. Pour autant, ils ne constituent pas une raison de bloguer suffisante. Si les articles n’avaient pas suscité de vrais échanges et de vraies rencontres « IRL » selon le terme geek consacré, j’aurais très probablement cessé de publier.

Or, question contacts, ce blog est une extraordinaire aventure humaine qui m’a permis d’abord de tisser des liens avec d’autres blogueurs, d’avoir des conversations géniales ouvrant sur des perspectives que je n’avais pas encore vraiment appréhendées. Difficile de mettre tout le monde au générique de ces rencontres mais je souhaite tout de même citer quelques personnalités particulièrement marquantes pour leur humanité et la pertinence de leurs écrits. Commençons par Nicolas Bordas, président de TBWA France dont le blog est une brillante mine à « idées qui tuent » pour paraphraser son excellent bouquin. Ensuite, je voudrais citer Cyrille Frank alias @cyceron. Journaliste et co-fondateur du très malin site Quoi.info, il anime le blog « Mediaculture » qui est un régal tant ses analyses sur le journalisme et les médias sociaux sont fines.

Autre superbe rencontre générée par le blog : celle avec Minter Dial. Consultant indépendant en médias sociaux et branding numérique, Minter allie un oeil perpétuellement sagace et une culture internationale avérée sur son blog « The Myndset« . Ajoutons également Christophe Lachnitt, directeur de la communication de la DCNS et auteur du blog « Superception » qui est un filon pour qui veut lire des idées venant d’Outre-Atlantique. Incluons aussi Christophe Ginisty qui est à l’aube de nouveaux défis professionnels mais qui n’en tient pas moins un excellent blog au regard impertinent mais toujours pointu.

Au risque de faire des oubliés mécontents, je glisserai pour finir deux autres personnes que mon blog m’ont permis de connaître. Il y a d’abord David Millian. Installé au Canada, il anime « Comfluences« , un remarquable site sur une tendance qui n’a pas fini de faire couler de l’encre sur les réseaux sociaux : la « Reputation War » par ailleurs objet d’une conférence à Paris le 11 janvier 2013 organisée par … Christophe Ginisty et où David devrait en principe débarquer ! Enfin, je tiens à saluer Jeanne Bordeau, président de l’Institut de la Qualité de l’Expression qui tient aussi un blog sur une expertise elle aussi appelée à reprendre de la vigueur avec le digital : l’expression écrite, les chartes sémantiques, le storytelling ou l’art de concilier harmonieusement identité corporate et expression dans les contenus.

Des « hits » et des médias

Journalistes et blogueurs ne sont pas des ennemis

Ecrire un blog vous amène souvent à être repéré par les journalistes en quête de nouvelles voix pour s’exprimer sur des sujets d’actualité. Bien que je sois moi-même un journaliste de formation, je ne pensais malgré tout pas que mon blog serait régulièrement sollicité. En plus de l’expérience enrichissante vécue avec le Plus du Nouvel Observateur, j’ai eu l’honneur d’avoir plusieurs articles repris par OWNI, aujourd’hui malheureusement en sérieuses difficultés et d’être invité comme témoin dans plusieurs ouvrages professionnels dont 2 à paraître au premier trimestre de 2013.

Pour moi, les choses se sont d’ailleurs enclenchées très vite. A peine trois mois après avoir ouvert mon blog, je me suis déjà retrouvé derrière les micros de la Radio Suisse Romande et France Culture pour parler du phénomène médiatique de l’époque qu’était WikiLeaks suite au long et fourni billet que j’avais commis. Depuis, j’ai le plaisir de répondre à divers médias et de retrouver l’ambiance des salles de rédaction lorsque le téléphone n’est pas le viatique utilisé !

Ce blog a aussi été l’opportunité de décrocher quelques récompenses professionnelles comme en 2010, un « Golden Blog Award » pour la catégorie « Economie » (pas totalement mon domaine mais à l’époque seule rubrique à correspondre à peu près à mon champ éditorial !) et plus récemment une « médaille d’argent » au Trophée de la Personnalité e-communicante de l’association Communication & Entreprise. Enfin, histoire de se situer par rapport à mes confrères blogueurs de la communication, je me suis inscrit au classement E-buzzing dans la catégorie « Sciences de l’Information » où le blog s’est installé depuis plusieurs mois dans le top 10.

Et maintenant ?

Merci à tous mes lecteurs ! Rendez-vous pour la suite très vite !

Comme chantait Gilbert Bécaud, que vais-je faire ? Continuer à nourir les colonnes du blog est une évidence tant c’est un plaisir immense que de partager et confronter sa propre vision à d’autres sensibilités. J’ai déjà converti mon épouse pyschologue pour enfant à l’ouverture d’un petit blog sur ses propres activités professionnelles. La suite à ce stade est encore un peu floue d’autant que je viens d’embrasser récemment un nouveau challenge professionnel à la tête de la direction de la Communication du groupe Ipsos.

Fidèle à ma ligne originelle, j’entends poursuivre de front les deux présences mais sans conflit d’intérêt dans un sens comme dans un autre afin de ne pas mélanger les genres. Peut-être que je me lancerai dans quelques innovations comme le recours à la vidéo ou à des interviews exclusives de personnalités, exercices que j’ai très peu pratiqués jusqu’à présent. Toujours est-il que ce blog conservera sa liberté de ton et son envie de rencontres avec d’autres acteurs de la blogosphère.

Dans l’immédiat, c’est surtout un immense merci à celles et ceux qui ont croisé la route du Blog du Communicant 2.0, qui ont contribué à leur façon, qui m’ont encouragé ou parfois égratigné (mais quand la critique est pertinente, pas de souci). J’espère surtout pouvoir toujours vous procurer des bons moments et des bonnes idées. Merci mille fois !



14 commentaires sur “Blog du Communicant 2.0 : Petit tour d’horizon après … 200 articles publiés !

  1. Michel Olivès  - 

    Avec un peu de retard, bravo Olivier pour cette analyse à l’image de la rigueur de vos posts sur ce blog :) Bonne chance pour la nouvelle aventure professionnelle qui, j’espère, vous laissera le temps de continuer à nous alimenter en analyses pertinentes . Cordialement.

  2. Cyrille  - 

    Un grand bravo Olivier pour ce super travail, constant, sérieux, profond… A chaque billet de ton blog. Un remarquable esprit se synthèse et une argumentation toujours limpide.
    Je ne sais pas où tu trouves le tempse de produire autant, et de cette qualité.
    Un extra-terrestre de plus, sans aucun doute 😉

    Flatté bien sûr du super hommage que tu me rends ! Je vais pinailler un piti piti peu, je sais c’est tout à fait malséant, j’ai honte mais je suis obessionnel compulsif sur mon prénom. Il s’écrit Cyrille, désolé 😉

    Et à très vite pour un pot de visu !

    Bises

    Cyrille

  3. Zeboute  - 

    Bravo à vous !

    Ecrire, dans la durée demande exigence, régularité.
    On parle souvent des blogs « morts », faute d’article.
    J’ai moi même ouvert mon blog à peu près en même temps que vous, et la présence est difficile.
    Heureusement, les lecteurs sont là.
    Un peu jaloux, je vois que vous avez des commentaires , des gens qui vous suivent, bravo !

    Et vive 2013 !

  4. David Millian  - 

    Bravo Olivier, quel chemin parcouru !

    Le succès de ce blog est amplement mérité et, je te l’ai déjà dit, j’envie régulièrement ta cadence rédactionnelle, toujours très fouillée.

    Merci pour ton amitié également. Tu es la preuve, avec d’autres, que les médias sociaux ce sont avant tout des histoires d’hommes et de femmes passionnés animés par le plaisir du partage:-)

    Enfin, merci d’avoir mentionné mon blog. J’espère tenir aussi bien le cap que toi !

    À bientôt et joyeuses fêtes :-)

    David

    1. Olivier Cimelière  - 

      Merci David ! Tu as amplement raison de souligner l’aspect relationnel et humain des médias sociaux. C’est d’ailleurs la priorité de ce blog. Rester à ratiociner derrière son ordinateur sans jamais nouer des contacts et des rencontres n’aurait aucun sens !

      Et garde le cap pour ton excellent blog qui s’empare d’un sujet passionnant, encore méconnu par beaucoup de gens et qui va devenir un thème de plus en plus prégnant !

      Joyeuses fêtes également
      Olivier

Les commentaires sont clos.