[Etude Cision] – 10 faits marquants sur l’univers de la communication et des médias

Pour la 3ème année consécutive et en partenariait avec le magazine spécialisée PR Week, Cision (éditeur de logiciels de veille & RP) a interrogé les professionnels de la communication et du marketing dans 7 pays (Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Suède, Chine) pour dresser un panorama de leurs préoccupations et connaître leurs plus gros challenges à relever pour 2020.

Dix enseignements majeurs ressortent de cette étude (le détail dans l’infographie ci-dessous). Le Blog du Communicant en retient particulièrement trois qui montrent que malgré les bouleversements toujours à l’oeuvre, certaines tendances perdurent :

Les journalistes restent les 1er influenceurs
60 % sélectionnent les journalistes parmi les trois influenceurs les plus puissants en termes d’impact sur le comportement des consommateurs. Quand on demande quel est le 1er influenceur, les répondants citent les journalistes à 27 %, les consommateurs ordinaires à 22,5 % et les célébrités à 16 %. Les « nouveaux influenceurs » réseaux sociaux n’atteignent que 8,5 %. C’est ce qui s’appelle remettre utilement l’église au milieu du village !

Stratégie médias sociaux : Facebook, toujours en tête, Instagram en forte progression
35 % citent Facebook comme le réseau social le plus pertinent dans leur stratégie de communication. On atteint même 43 % en France. Instagram affiche une belle progression de 13 points en un an pour atteindre la seconde place avec 22 % au niveau mondial. En France il atteint 11 %. Même si l’audience de Facebook s’érode quelque peu (surtout chez les plus jeunes) et que TikTok progresse à vitesse supersonique, la plateforme de Mark Zuckeberg demeure incontournable dans une stratégie de communication. En dépit des scandales qui l’affectent sur la protection et l’usage indu des données personnelles.

La mesure de la communication toujours problématique
40 % des répondants sont capables de mesurer les actions des personnes qui ont pris connaissance d’un contenu. Seulement 23 % savent identifier l’impact commercial de supports qui ont parlé de leur entreprise. Sur ce sujet, les profils marketing sont plus à l’aise que ceux de la communication. Et pour cause, l’influence est un levier nettement moins tangible que le nombre de palettes vendues dans un magasin. La perception et la réputation ne peuvent pas être uniquement traduites par des chiffres et des pourcentages. Et il en sera toujours ainsi. N’en déplaise aux grands manitous de la data et des KPIs.

Pour télécharger l’intégralité du rapport Cision 2020, cliquer ce lien

 



Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.