Fusion Publicis – Omnicom : Attention, déjà un compte parodique sur Twitter !

Maurice Lévy y verra peut-être une forme de reconnaissance indirecte. Lui qui se gargarise tant d’avoir très tôt su faire prendre la vague du numérique à Publicis, va pouvoir désormais s’amuser à suivre le compte parodique @PublicisOmnicom. Surgi sur Twitter le 28 juillet au même moment où la fusion entre les deux géants de pub s’officialisait, le fil humoristique est pourtant un peu qu’une blague superficielle sans lendemain. Pour qui sait lire entre les lignes, affleurent aussi des points critiques face au satisfecit hilare qu’affiche actuellement le patron de Publicis dans les médias.

Maurice Lévy n’est pas peu fier de ce coup de maître en termes de fusion. Les respectivement n°2 et n°3 de la publicité mondiale vont unir leurs destins pour monter sur la plus haute marche du podium des groupes publicitaires et détrôner au passage l’éternel rival que le groupe WPP et son emblématique PDG, Sir Martin Sorell. L’inoxydable patron de Publicis est aux anges et le fait savoir (1) : « C’est un projet magnifique, un mariage pour préparer l’avenir. Nous prenons les deux acteurs les plus performants du marché pour apporter davantage de services à nos clients ».

Au-delà de s’emparer du leadership de la réclame planétaire, le nouvel ensemble est également positionné dans la foulée comme une alternative au gang des geeks que forment Google, Apple, Facebook et Amazon (GAFA). Et Maurice Lévy de poursuivre sur le registre enthousiaste de celui qui va perturber l’omnipotence du quatuor dans la pub digital (2) : « Ensemble, nous allons former un acteur important avec lequel les géants du Net vont devoir négocier. Nous voulons avoir accès à toutes les données qu’ils détiennent sur les consommateurs. Ce que nous ferons servira au reste de l’industrie ». Et tout cela grâce au tandem exécutif que forment Maurice Lévy et John Wren, PDG d’Omnicom.

Un compte Twitter comme un caillou dans la chaussure ?

Qui est derrière ce compte bien informé ?

Qui est derrière ce compte bien informé ?

Devant ce panégyrique auto-décerné par l’emblématique timonier de Publicis, les questions sensibles sont pourtant légion dans un marché global de la publicité où les prévisions de croissance affichent grise mine et où le numérique n’en finit plus de chambouler l’échiquier sous l’impulsion toujours plus prégnante de Google et Facebook. Les clients de deux entités aujourd’hui en train de convoler sont eux-mêmes perplexes devant de possibles conflits d’intérêt dans le portefeuille des prestigieuses marques jusqu’alors gérées par l’une et l’autre.

C’est dans ce contexte qu’a déboulé sans crier gare un petit compte parodique sur Twitter. Tout simplement baptisé @PublicisOmnicom, le fil a déjà glané plus de 2500 suiveurs en deux jours. Parmi eux, se trouvent beaucoup de professionnels du secteur mais aussi des journalistes spécialisés, des blogueurs influents et évidemment des concurrents. Tous bien évidemment susceptible de se gausser des traits d’humour et remarques sarcastiques que le compte égrène régulièrement.

La fusion est par exemple détournée à travers un extrait de combat de Mad Max 3 où est en jeu le contrôle de la ville de Barter Town. Allusion directe au jeu de chaises dirigeantes qui s’amorce désormais à la tête du nouveau n°1 mondial. La timeline manie en tout cas volontiers l’ironie au second degré avec des petits pastiches et autres formules piquantes aux antipodes des déclarations enflammées de Maurice Lévy. Ces tweets sont ainsi représentatifs de la tonalité générale :
Publicis - Tweets communication

Un compte bien informé

Extrait d'une vidéo Vine à la légende truculente !

Extrait d’une vidéo Vine à la légende truculente !

Publicis - VineSi l’on ne sait pas à l’heure actuelle qui est véritablement derrière cette initiative poil-à-gratter, cette dernière est en revanche indéniablement bien informée sur les coulisses quotidiennes de l’entreprise. Ainsi, l’auteur (ou les auteurs) tweete sardoniquement à plusieurs reprises sur le bonheur de travailler avec le logiciel Lotus Note. Un bonheur que les gens d’Omnicom ne vont guère tarder à savourer !

Derrière ce tacle apparemment anodin, figure en fait une anecdote bien réelle que le site spécialisé Digiday a raconté il y a quelque dans un croustillant billet (3). La messagerie Lotus Note de Publicis ayant une fâcheuse tendance à planter, les salariés envoient des textos à leurs destinataires pour les avertir d’un envoi de courriel ! L’histoire serait insignifiante s’il s’agissait d’une PME provinciale au budget informatique étriqué. Mais dès lors que l’on parle du prochain géant de la publicité qui entend challenger les géants du numérique, il y a de quoi pouffer de rire !

Difficile aujourd’hui de deviner jusqu’où ira ce compte Twitter dans la parodie et les révélations des turpitudes de l’entreprise. Celle-ci est pourtant d’ailleurs habituée à ce que des « insiders » brossent sur Internet, une réalité substantiellement différente de celle clamée dans les médias. Depuis plusieurs années, le blog « Super Consultant » ne se prive pas de titiller la face cachée du management et de l’organisation de Publicis. Avec ce compte pastiche, c’est un deuxième front qui s’ouvre d’où peuvent potentiellement sourdre des informations contradictoires et/ou embarrassantes par rapport à la communication déclinée par le nouveau groupe envers ses clients, ses prescripteurs et ses employés. Affaire à suivre !

Dernière minute !

Depuis le 31 juillet, le nouvel holding Publicis Omnicom Group semble avoir pris la mesure de ce compte Twitter trublion en reprenant la main sur l’URL officielle et en ouvrant un compte tout aussi officiel : https://twitter.com/PublicisOmnicom. Ce dernier n’a pas encore tweeté le moindre message et rassemble une centaine d’abonnées. En revanche, le compte parodique se poursuit en migrant sous une autre adresse : https://twitter.com/PublicisOmnico_. La barre des 3000 followers a été franchie.

Dernière minute 2 !

Cette fois, le couperet est tombé depuis début août ! Le compte trublion sur Twitter au sujet de la fusion Publicis-Omnicom vient d’être carrément suspendu ! Si on clique sur l’adresse https://twitter.com/publicisOmnico_, on tombe sur cela ! L’impénitent ressurgira-t-il sous une autre forme ? Le risque réputationnel était en tout cas bien avéré !

Remerciements amicaux à Hervé Kabla (@HerveKabla) qui m’a partagé l’information !

Sources

(1) – Julien Dupont-Carlo et Sandrine Cassini – « Publicis Omnicom veut peser face aux géants du Net » – Le Monde – 30 juillet 2013
(2) – Ibid
(3) – Jack Marshall – « Publicis employees to Lotus Note : Drop dead » – Digiday – 26 juillet 2013

 



2 commentaires sur “Fusion Publicis – Omnicom : Attention, déjà un compte parodique sur Twitter !

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.