Un nouveau blog à suivre pour une pratique responsable du lobbying

C’est peu de dire que le vocable « lobbying » suscite immédiatement réactions épidermiques et méfiance accrue lorsqu’il apparaît dans le débat public. Combien de fois effectivement l’intérêt collectif a-t-il dû céder le pas à des intérêts particuliers sous le poids d’un lobbying mené sans états d’âme, ni préventions éthiques ? Pourtant, bien employé, le lobbying peut aussi concourir à rendre la vie démocratique plus alerte et pertinente sur les enjeux démocratiques. C’est clairement dans cette optique qu’entend se positionner le blog « Nouveau Lobbying » lancé par Jean-François Pascal avec l’appui de Frédéric Geney.

Pour que les choses soient d’emblée sans ambages, Jean-François Pascal est Senior Advisor en affaires publiques au sein de l’agence Wellcom où par ailleurs, j’officie moi-même comme directeur associé depuis un an. Ce n’est pas pour autant une motivation corporatiste et/ou commerciale qui me conduit à signaler l’existence de ce tout nouveau blog. Son contenu m’est apparu éminemment utile pour la ligne originale qu’il entend promouvoir et défendre autour du lobbying. A savoir une pratique professionnelle qui travaille à construire et nourrir intelligemment le débat sociétal et non pas à tirer en coulisses des ficelles d’influence souvent « borderline ».

Intégrer plutôt qu’exclure

Lobbying blog - captureLoin d’être un vœu pieux ou une utopie de salon, le lobbying responsable peut et doit trouver sa voie autrement que dans des logiques manipulatrices aux desseins sulfureux et cachés. Comme l’affirme haut et clair, le manifeste de ce blog, « le lobbying strictement cantonné aux logiques de défense et de préservation des intérêts particuliers ne constitue plus alors qu’une expression singulièrement appauvrie de ce que peut l’influence lorsqu’elle développe ses logiques intégratives, participatives et créatives ».

A travers des billets d’analyses et d’actualités, le blog du Nouveau Lobbying souhaite par conséquent œuvrer pour des stratégies d’influence où « la revalorisation de l’intérêt privé passera ainsi par la collaboration avec « les communaux » afin d’accroître la réputation sociale et le capital social. Créons les modalités et les dispositifs de participation à l’esprit public ! ». Face à cette ambition, je ne peux que vous inviter à lire et suivre ce blog !



Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.