A la Une
17 septembre 2020

Peut-on communiquer en recourant à des vidéos « deep fake » pour sensibiliser l’opinion ?

Depuis 2019 et sur des sujets très différents, trois associations ont conçu et viralisé des vidéos « deep fake » sur les réseaux sociaux. Avec un objectif constant : frapper l’opinion et éveiller les consciences en prêchant du faux pour faire avancer des causes sociétales. A chaque fois, l’impact a plutôt été retentissant même s’il n’est pas toujours parvenu à percoler dans les médias classiques. Il n’en demeure pas moins que ce type de stratégie soulève de cruciales questions à l’heure où l’univers de l’information et de la communication est infesté d’infoxs.

A la base, le tour de passe-passe audiovisuel qu’est le deep fake a surtout prospéré dans le milieu de la pornographie. Grâce à des technologies numériques parfois agrémentées d’intelligence artificielle, il devient possible de modifier une vidéo (ou un podcast), en faisant dire à quelqu’un une phrase qu’il n’a pas prononcée, en reconstituant sa voix ou en substituant un visage par un autre. Certains petits malins ont donc pris plaisir à coller la tête de leur acteur ou actrice préféré/e sur des corps dénudés en pleine action. Là où les choses se corsent, c’est que le rendu peut parfois être bluffant comme la troublante expérimentation menée par des chercheurs de l’université de Washington en 2017. Ceux-ci étaient parvenus à faire prononcer à Barack Obama, un discours qu’il n’a jamais dit grâce à un outil d’IA. En 2018, le site américain d’information BuzzFeed récidive et fait sensation en diffusant une vidéo d’un discours de Barack Obama qui paraît plus que vrai bien qu’il ne l’ait jamais prononcé. Et pour cause ! Il y insulte Donald en le qualifiant de “total deep shit” et d’autres noms fleuris. Depuis, les deep fakes ont progressivement élargi leur champ d’action. Trois exemples pour s’en convaincre et réfléchir aux implications délétères.
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !