A la Une
VW 4 - Dieselgate banner25 juin 2016

Communication de crise : Volkswagen peut-il encore s’extirper de l’ornière réputationnelle ?

L’autoroute de la gloire industrielle et économique auquel semblait destiné Volkswagen s’est mué en sentier sinueux et rempli de nids de poule depuis qu’en ce funeste jour du 20 septembre 2015, le fabricant automobile allemand a dû reconnaître sa culpabilité dans une vaste affaire de fraude électronique aux émissions polluantes de ses moteurs diesel vendus dans le monde entier. Neuf mois plus tard, la réputation du groupe Volkswagen tangue toujours. Poussive au démarrage, la communication de crise de VW est-elle parvenue à amoindrir certains impacts ? Revue de détails et perspectives potentielles.

A peine venait-il de décrocher sa couronne de numéro 1 des ventes mondiales devant son rival nippon Toyota lors du premier semestre 2015 que Volkswagen a commis une dantesque sortie de route réputationnelle. Accusé par une petite ONG américaine et pressuré par les autorités politiques du même pays, le constructeur germanique s’est résolu à admettre publiquement qu’il avait sciemment bidouillé plusieurs moteurs de sa flotte automobile pour pouvoir satisfaire sans encombre aux normes environnementales en vigueur aux Etats-Unis. L’émoi a été d’autant plus conséquent que le problème s’est très rapidement propagé sur les 5 continents où les différentes marques du groupe se sont également retrouvées mises en cause. Peut-on se remettre d’une pareille crise quand de surcroît la communication cafouille au plus fort de la tempête médiatique.
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !

ebook Journalistes, nous avons besoin de vous !

Journalistes, nous avons besoin de vous !

Ma liste de blogs