A la Une
Napo2016 - banniere communication23 juillet 2016

Napoléons Arles 2016 : Petit florilège subjectif sur la simplicité et la communication

La 4ème édition de la conférence des Napoléons vient de clore ses riches débats entre orateurs de multiples horizons autour du thème de la simplicité. Quelle quintessence retenir au final des différentes interventions qui se sont succédé les 21 et 22 juillet dans divers lieux patrimoniaux d’Arles ? Dans ses notes de clôture, Anne Meaux, présidente du Board des Napoléons (et par ailleurs présidente et fondatrice de la célèbre agence de conseil en communication Image 7) n’a pas hésité à souligner l’étonnant paradoxe qui continue d’agiter nos sociétés occidentales qui oscillent sans cesse entre complexité croissante et technologies censées nous simplifier la vie … tout en ajoutant de nouvelles complexités ! Pas si simple en effet de résumer ou de synthétiser cette notion cruciale de simplicité dès lors qu’il s’agit d’apprendre, d’échanger, de progresser ou de réfléchir entre différents acteurs censés interagir entre eux. Sans prétendre restituer toute l’exhaustivité des discussions, le Blog du Communicant a choisi de retenir quelques idées saillantes … en toute subjectivité !

Parler de simplicité n’est pas un exercice aisé. Chacun y aspire mais n’y parvient pas toujours pour des raisons variées dont l’une peut être justement culturelle. Directeur de la création et de l’innovation au sein du groupe Ikea, Yashushi Kusume, n’a d’ailleurs pas manqué de relever ce point durant son discours sur les clés conduisant à la simplicité. Ce qui peut apparaître simple à l’un peut totalement devenir complexe pour l’autre du fait de perceptions et prismes de lectures socio-culturels éloignés. Idem lorsqu’il s’agit de technologies mises à disposition des consommateurs. Co-fondatrice et présidente de la société Tom Tom qui conçoit des outils de navigation GPS, Corinne Vigreux a rappelé l’incroyable complexité à résoudre au préalable pour proposer ensuite l’interface utilisateur la plus simple et intuitive possible. C’est bien là que se situe tout le paradoxe (qui confine parfois à l’oxymore) de la simplicité : s’affranchir d’une certaine complexité mais sans tomber non plus dans le simplisme ou le formatage procédurier qui engendre alors … de la complexité !
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !

ebook Journalistes, nous avons besoin de vous !

Journalistes, nous avons besoin de vous !

Ma liste de blogs