A la Une
27 janvier 2020

Faire d’une émoticône un outil de communication ? Tout sur la saga #EmojiBZH

Et si la valorisation d’un territoire et de ses acteurs passait par la mise à disposition officielle d’une émoticône aux couleurs de la Bretagne ? Derrière ce qui pourrait s’apparenter à un gadget de com’ pour faire le buzz, réside en fait la farouche volonté de l’association www.bzh de promouvoir et faire rayonner l’identité bretonne dans les écosystèmes numériques. Jusqu’au 9 février 2020, une nouvelle opération de communication sur les réseaux sociaux invite les internautes à signer une pétition afin que l’émoji du drapeau breton, le Gwenn ha Du, devienne une émoticône validée par le consortium Unicode. Une bonne idée ?

L’oriflamme breton est apparue en 1925 à l’initiative d’un architecte, Morvan Marchal, alors très impliqué dans les mouvements régionalistes et identitaires de l’époque. Pendant plusieurs décennies, l’emblème sera vivement controversé en Bretagne même, certains y voyant des résurgences fachistes, autonomistes ou ultra-nationalistes. Ce n’est que dans les années 80 que le Gwenn ha Du s’est en fin de compte imposé comme le symbole officiel de la Bretagne et de toutes ses composantes territoriales. Avec l’explosion de la communication digitale, le drapeau aux neuf bandes horizontales noires et blanches a même connu un regain d’intérêt enthousiaste qui conduit aujourd’hui l’association www.bzh à vouloir obtenir une reconnaissance officielle de celui-ci sous forme d’émoticône. Avec à la clé, des enjeux non négligeables.
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !

Ma liste de blogs