A la Une
31 octobre 2021

Métavers : est-ce le prochain enjeu à surveiller de près pour les communicants ?

Il y a encore quelques semaines, le concept de « metaverse » était inconnu au bataillon pour la majeure partie des communicants. Il a suffi que le groupe Facebook décide de se renommer sous l’appellation de Meta pour qu’au passage, on découvre les ambitions affichées de Mark Zuckerberg pour ce monde parallèle virtuel qui promet monts et merveilles en matière de communication. Faut-il y voir une réminiscence utopique de Second Life ou bien s’agit-il d’un véritable chambardement qui ne sera pas sans conséquence pour les stratégies de communication des entreprises et des marques au regard des défaillances de Facebook face aux fake news ?

Le vocable de métavers résulte de la contraction de deux mots anglais « meta » et « universe ». Derrière celle-ci, réside l’idée qu’avec la puissance du numérique et de ses réseaux, il est possible de bâtir des univers fictifs, des répliques de sociétés virtuelles ou encore des mondes parallèles. C’est l’écrivain américain Neil Stephenson qui a forgé le premier ce terme que tous les visionnaires du Web d’aujourd’hui s’arrachent avec frénésie. Dans un roman intitulé « Snow Crash » (« Le samouraï virtuel » en français) paru en 1992, l’auteur met en scène des humains qui évoluent et interagissent sous forme d’avatars et bots dans un monde virtuel en 3D où un homme d’affaires tout-puissant a découvert des moyens de contrôler les intelligences derrière les avatars !
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !