A la Une
Dropbox - banniere communication12 avril 2014

Condoleezza Rice nommée chez Dropbox : La réputation d’une entreprise peut-elle jouer au grand écart ?

Dropbox, l’un des acteurs majeurs du stockage de données en ligne, a annoncé le 9 avril la nomination au sein de son conseil d’administration de Condoleezza Rice, une figure de proue de l’ex-gouvernement Bush et surtout fer de lance du programme d’écoutes mis en place à l’époque. L’initiative a aussitôt déclenché un tollé général sur les réseaux sociaux qui jugent un tel recrutement incompatible avec le respect des données privées dont Dropbox s’est toujours prévalu. Géométrie variable et réputation d’entreprise peuvent-elles coexister sans risque ? Eléments d’analyse.

Une ancienne pointure de l’administration américaine notoirement impliquée dans la politique de surveillance massive déployée à la suite des attentats du 11 septembre, peut-elle ensuite prétendre participer aux destinées industrielles d’une entreprise qui a fait de la protection des données stockées par ses utilisateurs, le fondement même de son existence ? Cette épineuse question est en substance le défi d’image posé à Dropbox depuis que son PDG et fondateur, Drew Houston a choisi de recruter Condoleezza Rice dans son conseil d’administration. Dans un pays ébranlé par les fracassantes révélations d’Edward Snowden au sujet de l’espionnage massif de la NSA pratiqué sur les serveurs des acteurs du Web américain, Dropbox ne joue-t-il pas dangereusement avec la confiance de ses utilisateurs ?
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !

ebook Journalistes, nous avons besoin de vous !

Journalistes, nous avons besoin de vous !

Ma liste de blogs