A la Une
15 janvier 2018

Communication de crise & Lactalis : Quand une stratégie corporate pasteurisée vire au lait caillé d’un autre âge !

C’est peu de dire que la communication de crise du groupe Lactalis a viré au désastre intégral au fur et à mesure des retraits de laits infantiles contaminés à la salmonellose. A cela s’ajoute la cacophonie de la grande distribution qui reconnaît avoir continué à commercialiser les produits incriminés sans parler des révélations du Canard Enchaîné qui pointent l’amateurisme (ou la cécité ?) des services de contrôle de l’Etat et les légèretés de la direction laitière dans l’usine Lactalis de Craon, creuset initial de la crise. Là où d’autres auraient prestement communiqué et pris des mesures fortes, le PDG du groupe mettra près de 5 semaines à accorder une interview à un quotidien dominical tandis que son dircom sortira les rames sur les chaînes TV tout info. Vous n’avez pas rêvé ! Nous sommes bien en 2018 et la communication façon « hommes des cavernes » sévit encore et c’est gravissime.

Alors même que l’affaire Lactalis avait déjà commencé à déborder de la casserole, les Etats Généraux de l’Alimentation se félicitaient le 21 décembre dernier d’avoir réussi à tracer les contours « d'un projet de loi au début de cette année pour garantir des conditions de marché justes, efficaces, saines » et d’ainsi restaurer la confiance entre des consommateurs toujours plus suspicieux sur ce qu’ils mangent et boivent et des industriels vus comme des empoisonneurs patentés et/ou de cupides exploiteurs du monde agricole. L’enjeu est effectivement de taille d’autant que la filière alimentaire est loin de n’être qu’une association de margoulins se souciant peu de la qualité de ses produits et de la santé de ses consommateurs. En revanche, compter dans ses rangs un énorme acteur comme Lactalis à la communication moyenâgeuse (si tant est qu’on puisse encore user du vocable « communication » dans son cas) est une épine dans le pied qui va relancer les polémiques suspicieuses autour des produits qui terminent dans les assiettes. Retour sur une crise qui ne pouvait que dégénérer. Et encore Lactalis s’en tire malgré tout plutôt « bien ». Les astres auraient pu être pires. A moins que ...
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !

ebook Journalistes, nous avons besoin de vous !

Journalistes, nous avons besoin de vous !

Ma liste de blogs