A la Une
30 juillet 2020

La marque Lego prise au piège du révisionnisme activiste à 2 sous

Dans un communiqué de presse contrit, Lego, le fabricant danois de jeux de construction en briquettes plastique a annoncé le 21 juillet, l’abandon du lancement d’un modèle d’avion à monter qui devait sortir en boutiques début août. C’est l’épilogue d’un bras-de-fer entamé par l’ONG pacifiste allemande German Peace Society-United War Resisters (DFG-VK) quelque temps plutôt. Et si le diktat de l’indignation révisionniste un peu raccourcie commençait à outrepasser certaines limites ? Réflexion ouverte.

Au départ de la polémique contre l’avion imaginé par Lego, les militants de DFG-VK invoquent un argument (1) : « Le Bell Boeing V-22 est un avion militaire utilisé dans les guerres en cours comme au Mali, au Yémen et autres. Avec la sortie de ce kit, Lego aurait violé les valeurs et les objectifs de sa propre entreprise ». Lego finira par donner quitus aux contestataires. Néanmoins, ce cas n’est pourtant pas sans soulever des questions majeures en termes de méthodes et de priorités d’actions.
Publications
Managers, Parlez numérique... et boostez votre communication!

Managers, Parlez numérique...
... et boostez votre communication !