Les twitthomélies de Mgr Giraud entament une seconde vie de … papier !

Pour celles et ceux dont les voies du numérique sont décidément impénétrables, qu’ils se rassurent ! Les profondes et sages homélies en 140 caractères de Mgr Hervé Giraud sont désormais disponibles dans toutes les bonnes librairies sous la forme d’un recueil contenant près de 1000 méditations extraites de trois années de tweets !

Evêque de Soissons depuis 2008, Mgr Hervé Giraud ne se doutait probablement pas qu’un jour, il deviendrait un twittos doublé d’un auteur à succès. L’an passé, il avait eu l’extrême gentillesse de témoigner au Blog du Communicant comment sa foi et sa passion pour les textes sacrés l’avaient amené à s’emparer du clavier un beau jour de janvier 2011 et d’émettre sa toute première twitthomélie, un petit morceau spirituel glané dans l’Evangile et assorti d’un bref commentaire.

Mgr Giraud dans son bureau de l'évêché à Soissons (photo Courrier Picard)

Mgr Giraud dans son bureau de l’évêché à Soissons (photo Courrier Picard)

Trois ans plus tard, le succès ne se dément pas. Le cap des 1000 twitthomélies a été allègrement franchi entraînant aujourd’hui dans son sillage pas moins de 5400 abonnés qui se délectent chaque jour de ces phrases soigneusement méditées et ciselées par Mgr Hervé Giraud. Mieux encore, il a réussi son pari de convaincre au sein de l’épiscopat que le Web 2.0 pouvait aussi être un terrain d’expression autant auprès des croyants de toute confession que des athées ou des agnostiques. Dans un entretien accordé récemment à un quotidien régional, l’évêque digitalisé souligne (1) : « Ils pensaient que je ne durerais pas. Les choses ont changé lorsque les papes Benoît XVI et François ont ouvert leur compte Twitter. Beaucoup m’ont alors sollicité et je les ai aidés à s’inscrire. Certains se sont pris au jeu. »

Et maintenant le livre !

La démarche a reçu un tel écho favorable qu’elle a rapidement débordé de la sphère numérique. Régulièrement, Mgr Giraud était interpelé sur ces petits verbatims spirituels qu’il essaimait sur Twitter par des personnes désireuses d’en profiter mais sans possibilité de se connecter à la Toile. A force d’accumuler les messages, l’idée d’un livre a alors cheminé (2) : « Beaucoup de monde me demandait s’il existait une version papier. Ce bouquin permettra à tous ceux qui n’ont pas accès aux réseaux sociaux de découvrir mes twitthomélies. ».

Depuis le 24 janvier, c’est chose faite. L’opus est désormais en vente en librairies et rassemble l’essentiel de ces twitthomélies qui ne cessent de faire le tour du monde et qui ont même suscité des vocations chez d’autres hommes d’Eglise (3) : « Aujourd’hui, quatorze ou quinze évêques, soit 15% d’entre nous, sont sur Twitter. Et partout dans le monde, des fidèles ou des prêtres font des tweethomélies ».

L’initiative de Mgr Giraud montre en tout cas que les réseaux sociaux peuvent aussi constituer des canaux de spiritualité, de discussion et d’œcuménisme. Comme il le précisait dans son interview au Blog du Communicant, ses aficionados ne sont pas tous des catholiques patentés mais tous sont réceptifs aux graines d’espoir et de lumière contenus dans les twitthomélies. A tel point que le papier vient désormais s’ajouter au numérique pour poursuivre le dialogue et ouvrir les portes de l’Eglise.

Le pitch de l’éditeur

Mgr Giraud - couverture livreMgr Hervé Giraud – Twitthomélies – Editions Parole et Silence – Janvier 2014
152 pages – 16 €

Depuis 2011, dans l’esprit de la constitution Dei Verbum de Vatican II, je propose quotidiennement sur Twitter une phrase de l’Évangile du jour avec une courte homélie, le tout en 140 caractères. Ainsi, comme un follower, un suiveur de la Parole, un familier de l’évangile, je m’engage toujours davantage dans ma mission fondamentale d’annonce de la Parole de Dieu, jusque dans les aréopages numériques. Le pape Benoît XVI n’écrivait-il pas : “Dans la substance de brefs messages, souvent pas plus longs qu’un verset biblique, on peut exprimer des pensées profondes à condition que personne ne néglige le soin de cultiver sa propre intériorité” ?
Puissent ces mille et une twitthomélies aider chacun à vivre l’affirmation du psalmiste : “Déchiffrer ta parole illumine…” (Ps 118,130) et qu’ainsi la Parole de Dieu se répande sur les fils de la toile

Sources

– (1) – Virginie Maecker – « Le fabuleux destin des homélies » – Le Courrier Picard – 12 janvier 2014
– (2) – Ibid.
– (3) – Eric Jonneau – « L’évêque qui gazouille à l’oreille des catholiques » – L’Aisne Nouvelle – 31 janvier 2014

A lire par ailleurs

– Interview de Mgr Giraud – « L’Eglise doit habiter les médias sociaux » – Le Blog du Communicant – 28 mars 2013
– Quelques anecdotes sur certaines twitthomélies – « Mgr Giraud publie ses twitthomélies » – Eglise Catholique.fr – 22 janvier 2014

 



Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.