Solidarité Blogueurs : Signez les pétitions pour libérer Raif Badawi en Arabie Saoudite

Si la liberté d’expression a payé un sanglant tribut en France ces derniers jours, elle demeure aussi un combat de longue haleine ailleurs dans le monde où cette notion fondamentale peine à exister. En Arabie Saoudite, le blogueur Raif Badawi paie actuellement très chèrement le fait d’avoir osé susciter le débat sur des questions religieuses dans son propre pays. Condamné à 10 ans de prison depuis septembre 2014, il est aujourd’hui torturé par le fouet pour délit d’opinion.

Dix ans de prison assortis de dix ans supplémentaires d’interdiction de sortie du territoire, plus de 200 000 € d’amende et 1000 coups de fouet ! Cette sanction n’a pas été édictée pour un criminel de guerre ou un terroriste mais pour un blogueur citoyen simplement coupable d’avoir voulu initier une réflexion collective sur l’islam en Arabie Saoudite.

Raif Badawi - portraitSon nom est Raif Badawi. Agé de 31 ans, marié et père de 3 enfants, il est un écrivain et blogueur engagé dans la libéralisation religieuse de son pays. En 2008, il créé un blog contestataire baptisé Free Saudi Liberals pour attirer l’attention et tenter de faire évoluer les lois du pays régies par un islam rigoriste où les femmes n’ont notamment pas le droit de conduire (lire à cet égard le billet du Blog du Communicant sur l’opération Women To Drive).

Bloguer est un droit

A l’heure où les citoyens français se sont levés contre l’attentat ignoble commis contre Charlie Hebdo, il m’a semblé important qu’entre blogueurs du monde entier, nous puissions également nous soutenir mutuellement lorsque l’oppression et l’arbitraire tentent de faire taire des voix pourtant essentielles au progrès de la société. Je ne suis certes qu’un microscopique blogueur aux yeux du pouvoir saoudien, un moucheron digital dont il fera évidemment bien peu cas. Je suis tout à fait conscient de ma petitesse mais pour autant, j’avais envie de joindre l’audience de ce blog à l’écho international qui s’est déjà mis en place pour faire libérer Raif Badawi.

Après avoir subi une première séance de 50 coups de fouet la semaine passée, Raif Badawi s’apprêtait à subir une nouvelle série hebdomadaire jusqu’à ce que le quota de 1000 coups soit atteint. La mobilisation internationale vient de gagner une petite bataille avec l’acceptation par la Cour Suprême saoudienne de réexaminer le dossier du blogueur inhumainement traité et à l’état de santé chancelant suite aux premières lacérations subies.

Raif Badawi - affichePour autant, le jugement est loin d’être annulé. Dans un pays comme l’Arabie Saoudite, bloguer librement sur des thèmes sociétaux et religieux peut très vite conduire au harcèlement judiciaire, à l’embastillement aveugle et à la torture.

Nous qui avons la chance de pouvoir tapoter sur un clavier pour exprimer des idées, des convictions, des regards sans avoir à craindre pour notre liberté ou notre intégrité physique, nous avons le devoir d’activer tout ce qui est à notre portée pour faire le plus de bruit possible et accentuer la pression sur les autorités saoudiennes.

Mon amie journaliste, Clarence Rodriguez, correspondante depuis plus de 10 ans à Riyad pour plusieurs médias français (RFI, Le Parisien, France Info, etc) m’a fait connaître cette histoire invraisemblable et injuste. Le sort actuel de ce jeune blogueur m’a consterné tant devoir souffrir dans sa chair à cause de « délit d’apostasie» semble tout droit sortir d’un obscurantisme qui n’a plus sa place sur la planète au 21ème siècle. Alors, si ces quelques lignes de soutien à Raif Badawi vous ont touché, foncez signer les pétitions suivantes ci-dessous.

Plus nous serons nombreux à exprimer notre refus de voir un homme emprisonné et battu pour divergence d’opinion, plus grandes seront ses chances de faire annuler cette peine ignoble et de le voir s’envoler au Canada rejoindre sa femme et ses 3 enfants où ils ont obtenu l’asile politique. Et pour achever de vous convaincre, regardez la vidéo que Doudi, son fils, adresse à son papa injustement retenu dans les geôles saoudiennes.



15 commentaires sur “Solidarité Blogueurs : Signez les pétitions pour libérer Raif Badawi en Arabie Saoudite

  1. Pascal  - 

    Signez les pétitions ! Celle d’ Amnesty atteint des records . Envoyez des courriels ou des lettres à l’ ambassade d’ Arabie , ou aux ambassades des Etats qui ont des relations privilégiées avec l’ Arabie ( Etats-Unis , France … ) . Vous pouvez écrire aussi au nouveau roi d’ Arabie , au président de la Commission des droits humains à Riyad . Aucun homme de bonne volonté ne peut rester indifférent au sort de ce jeune blogueur . Agissons pour lui , sa femme , ses jeunes enfants … et pour l’ humanité .

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.