[Rapport Cision 2018] : Le métier de journaliste en plein chambardement avec le digital

Leader mondial des solutions de RP et d’influence, Cision a mené une enquête auprès de 1 355 journalistes en Europe et Outre-Atlantique en février 2018 pour mieux cerner leur perception des changements qui interviennent dans leur métier. Outre une crise de confiance avec l’opinion publique qui demeure importante, les journalistes montrent une certaine inquiétude que le poids du digital ne contribue guère à apaiser. Au premier rang, on trouve notamment les « fake news ». 56% des journalistes estiment que leurs propres articles sont sujets à la suspicion des lecteurs.

Autre point qui suscite la division parmi les professionnels de la presse : les mouvements sur les réseaux sociaux comme #MeToo sur des affaires de harcèlement sexuel impliquant notamment des célébrités. 36 % affirment que cela a renforcé le rôle du journalisme, 35 % disent que cela n’avait rien changé, et 29 % pensent au contraire que cela a heurté l’image du journalisme. En revanche, 28% déplore grandement « le manque de personnel et de ressources » et 25% s’agacent « de la concurrence par les réseaux sociaux et les moteurs de recherche ». Pour découvrir les autres enseignements, regardez l’infographie ci-dessous. Pour accéder à l’intégralité de l’étude, cliquer sur ce lien.



Un commentaire sur “[Rapport Cision 2018] : Le métier de journaliste en plein chambardement avec le digital

  1. lisa  - 

    il faut savoir que les journalistes doivent faire face aux risques psychosociaux et physiques d’une profession soumise au stress à la fois de la rapidité et de la qualité de l’information à délivrer, aux dangers des déplacements fréquents, …: voir Les risques professionnels des journalistes : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=562

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.