[Etude Cision] – Comment la direction de la communication se situe face aux enjeux RSE ?

Après une édition réalisée en 2020 juste avant la pandémie, une autre en 2021 en plein confinement, le baromètre de l’engagement des marques de Cision revient avec une 3ème livrée pour mesurer l’impact du phénomène pour les marketeurs et communicants en sortie de pandémie. 507 professionnels de la communication et du marketing en France ont répondu en février 2022 pour constituer ce baromètre piloté par Cision et Le Club des Annonceurs.

Le mouvement s’accélère-t-il ? Les professionnels sont-ils convaincus ou plutôt désabusés par trop de RSE washing ? Quels sont les engagements pris dans leur entreprise ? Quelles sont les évolutions des métiers de la communication face à une direction de la RSE qui monte en puissance ? Autant de questions que l’infographie compile ci-dessous.

Pour télécharger l’intégralité de l’étude, cliquer sur ce lien 

Quelques points saillants

La quasi-majorité des marketeurs et communicants (97%) estime qu’une entreprise se doit d’avoir un rôle sociétal et/ou environnemental. C’est même une question de survie pour les marques d‘après 76% d’entre eux. Néanmoins, 80% d’entre eux déplorent un sentiment fortement de RSE washing.

Quelles que soient les motivations, l’impact d’une stratégie d’engagement reste difficile à mesurer. Seulement 8% des entreprises arrivent à en déterminer un ROE (Return on Engagement) et 29 % s’en rapprochent. La moitié reconnait ne pas y arriver, et les 13% restants n’essaient même pas.

Malgré cette difficulté patente de la mesure de l’engagement, 25% des répondants respectent déjà un cahier des charges précis concernant les indicateurs ESG (Environmental, Social & Gouvernance). Ces indicateurs permettent de relier performance financière, stratégie de développement durable et investissement responsable. Ce chiffre s’élève à 38% dans les entreprises de plus de 500 salariés. En revanche, environ un tiers des professionnels marketing communication interrogés ne connaissait pas la notion d’indicateurs ESG.

Les communicants se libèrent de la peur du bashing. Aujourd’hui, 94% affirment qu’une marque doit communiquer sur ses engagements. Ce qui montre une forte croissance par rapport aux années précédentes (66% en 2020 et 84% en 2021). Ils sont pourtant 56 % à juger les bashing inévitable (vs 35% en 2021).

 



Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.