Note de lecture : La communication digitale expliquée à mon boss

Votre patron est sourd ou réticent aux enjeux du numérique et du Web social ? Pas de panique, le nouvel ouvrage d’Hervé Kabla et Yann Gourvennec contient réponses et arguments qui vous aideront à lever les résistances, combattre les préjugés et identifier les opportunités pour votre organisation et vos marques. Un livre à lire et à garder à portée de main à chaque nouveau projet.

En février 2011, le duo également à l’origine de la création de l’association Media Aces France, avait déjà commis un livre dans la même veine intitulé « Les médias sociaux expliqués à mon boss », histoire d’ouvrir les esprits et encourager les décideurs et les managers à se pencher sur les réseaux sociaux alors en pleine expansion.

Trois ans plus tard, Hervé Kabla et Yann Gourvennec reviennent avec un opus qui est loin d’être une simple resucée mise au goût du jour de leur précédent livre. Pour une raison bien simple : en trois ans, la communication digitale s’est considérablement enrichie et élargie. Si les réseaux sociaux demeurent une pierre angulaire impossible à ignorer, l’ouvrage aborde toutes les facettes du Web comme par exemple le crowdsourcing, la curation de contenus, le storytelling.

Le Blog du Communicant a aimé

Hervé Kabla, boss n°1 du livre !

Hervé Kabla, boss n°1 du livre !

Pour lever toute ambiguïté ou suspicion de connivence laxiste (je préfère préciser tant d’aucuns ont sur le Web l’esprit si rapidement inflammable pour voir des magouilles en bande organisée à tous les étages), je connais très bien Hervé et Yann. J’ai eu l’occasion de les rejoindre quasiment dès la naissance de Media Aces fin 2009 alors que je venais de lancer depuis quelques mois le blog d’Ericsson en France où j’opérais en tant que directeur de la communication. J’ai d’emblée été intéressé par la qualité de leurs réflexions qui savent s’extirper de la novlangue techno prétentieuse dont certains usent et abusent pour essayer de se donner une contenance intelligente.

Avec eux, foin de concepts vaseux, de prédictions binaires de geeks ou de propos provos juste pour faire le buzz autour de leurs petites personnes. Ces deux-là sont au contraire des espèces d’entomologistes de la communication digitale qui n’hésitent pas à mettre les doigts dans le cambouis numérique, tester par eux-mêmes, confronter leurs points de vue avant de livrer un regard plus exhaustif. Leur deuxième livre s’inscrit totalement dans cet état d’esprit où la parole est également donnée à divers experts et praticiens pour partager des retours d’expérience terrain concrets.

De vrais partis pris

Yann Gourvennec, boss n°2 du livre

Yann Gourvennec, boss n°2 du livre

Pour autant, le livre ne se réfugie pas dans les opinions tièdes et excessivement consensuelles. En guise d’illustration, on peut notamment citer le passage sur la mesure de l’influence avec l’évocation du très controversé Klout censé fournir une jauge objective du degré d’influence d’un internaute. Pour les auteurs, outre l’incapacité de l’indicateur à réellement prendre en compte l’aspect qualitatif, Klout engendre des comportements déviants entre conformisme exagéré et racolage éditorial intensif, uniquement dans l’optique de faire grimper son score personnel.

De même sur Google +, Hervé et Yann proposent un regard plus posé à l’égard de la plateforme sociale de Google très souvent qualifiée de « ville fantôme » devant l’activité moindre qui s’y déroule face au concurrent n°1 qu’est Facebook. Certes, Google + est loin d’être aussi puissant que le réseau de Mark Zuckerberg mais les auteurs insistent avec pertinence sur le fait que faire l’impasse de Google + équivaut à se couper de certaines synergies intéressantes avec les autres services du géant de Mountain View.

Et s’il y avait quelque chose à améliorer ?

Un livre indispensable

Un livre indispensable

A peine imprimé, un livre (surtout sur un sujet aussi évolutif que la communication digitale) amorce déjà une obsolescence programmée. Personnellement, j’aurais aimé trouver plus de développements et réflexions sur les aspects vidéo qui sont un axe de croissance du Web social appelé à grandir énormément. Ceci étant dit, le livre comptant déjà 370 pages extrêmement denses, ne pouvait évidemment pas couvrir in extenso tous les recoins du Web.

A contrario, l’avantage de cet ouvrage est qu’il peut se lire d’une traite pour celui ou celle qui souhaite avoir d’emblée une vision périscopique des enjeux de la communication digitale ou bien alors de manière ponctuelle et ciblée en fonction des problématiques du moment et des degrés de maturité de l’organisation et du management envers les outils numériques.

Le tout en évitant l’écueil toujours menaçant pour ce type d’ouvrage, celui du catalogue fourre-tout mode d’emploi qui à mon sens ne remplace jamais la propre expérience qu’on peut se forger en expérimentant d’abord par soi-même. En conclusion, si vous ne deviez investir que dans un livre sur la communication digitale et ses enjeux stratégiques, alors clairement cette somme remarquable doit figurer dans votre bibliothèque ou votre liseuse. Vous ne serez pas déçus !

En complément du livre

Vous pouvez également télécharger gratuitement 28 schémas élaborés par les auteurs sur la communication digitale :
Pour acheter l’ouvrage disponible en version print et e-book, rendez-vous sur le site des Editions Kawa



2 commentaires sur “Note de lecture : La communication digitale expliquée à mon boss

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.