Public Reputation Lab, la nouvelle conférence à ne pas manquer le 31 mars à Paris

87% des dirigeants d’entreprise dans le monde considèrent le risque de réputation comme le risque stratégique le plus important pour l’entreprise selon la dernière étude Deloitte en décembre 2014. Face à ce défi, les communicants sont plus que jamais en première ligne. C’est dans cette optique que le Syntec RP lance un tout nouveau rendez-vous annuel intitulé Public Reputation Lab où experts et acteurs de la réputation viendront débattre des tendances et des enjeux pour les marques et les entreprises.

Jamais la réputation n’aura autant pesé dans les stratégies de communication des organisations. A l’heure où un buzz médiatique peut ruiner durablement une image patiemment polie depuis des années, le sujet brûlant de la réputation préoccupe les états-majors des entreprises et des institutions. Pour prendre conscience des exigences de cette nouvelle donne sans pour autant sombrer dans une vision catastrophiste ou anxiogène, le Syntec RP a décidé de lancer un temps fort d’échanges dans la foulée de la 3ème édition des Trophées de la Réputation. Cela s’appelle « Public Reputation Lab » et ça se tiendra le 31 mars à Paris dans les locaux du MEDEF.

Trophées de la Réputation : 3ème édition

PR Lab - Trophées RéputationLe public fait et défait les réputations. Cet axiome a toujours été au cœur des problématiques de communication. En revanche, avec l’accélération des prises de parole et des mouvements de foule sur les réseaux sociaux, la réputation cesse progressivement d’être uniquement vue à travers le prisme d’un vernis « nice to have ». Elle est devenue un incontournable pilier de soutènement de la stratégie d’une entreprise.

C’est dans cet esprit qu’en 2013, le Syntec RP avaient conçu les premiers Trophées de la réputation. S’appuyant sur les résultats issus du baromètre « Publics-Réputation » de l’institut Viavoice. Concrètement, celui-ci évalue la réputation de 42 grandes entreprises qui ont été sélectionnées selon leur notoriété spontanée sur la base d’une question de présence à l’esprit posée à 1000 Français représentatifs. Cette année, l’analyse a été réalisée par secteurs d’activité (cinq au total) afin de faciliter les comparaisons avec une cohérence accrue au sein d’un même secteur d’activité. Elle se fonde par ailleurs sur les opinions émanant de plusieurs publics : grand public, actionnaires, salariés, jeunes (18-24 ans), militants de causes citoyennes et écologistes.

Pour découvrir qui sont les entreprises en lice pour tenter de décrocher l’une des 9 récompenses attribuées et succéder ainsi à Airbus, Google et Danone, vous pouvez consulter le site Public Reputation Lab.

Une conférence pour élargir le débat

PR Lab - 3 sessionsCette année, le Syntec RP a ressenti le besoin de prolonger le débat en accompagnant les Trophées de la Réputation à travers une conférence thématique s’adressant aux professionnels de la communication exerçant en entreprise, en agence ou dans une institution. C’est ainsi que « Public Reputation Lab » est né.

L’événement s’articulera autour de trois séquences regroupant à chaque fois des experts et des témoins. La première séquence s’attachera à tracer les tendances et les lignes de fracture à l’œuvre qui impactent la réputation des organisations. La seconde s’attachera à mieux comprendre les mécanismes et les leviers qui peuvent former (ou déformer) une réputation avec notamment le témoignage exclusif de l’ONG Bloom qui est parvenue en 2014 à faire s’engager l’enseigne de distribution Intermarché sur la pêche en eaux profondes. La troisième séquence effectuera un tour d’horizon de cas d’études emblématiques des différentes facettes composant la réputation avec des retours d’expérience de sociétés aussi variées que Marc Dorcel ou encore BlaBlaCar.

Pour être sûr de pouvoir participer à cet événement, n’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant sur le site dédié à la conférence. Et n’oubliez pas le hashtag qui ponctue dès maintenant les discussions : #PRLab !



Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.