Twitter : Nokia taille ses concurrents et se taille un franc succès. Astucieux ?

A peine Nokia vient-il de se faire gober par Microsoft que la marque reprend du poil de la bête. Sur Twitter, la marque finlandaise s’est permise de tacler consécutivement Google, Samsung et Apple avec une impertinence et un humour que les twittos n’ont pas manqué d’apprécier. Astuce à utiliser plus souvent ou à manier avec doigté ?

A défaut d’avoir dû se résigner à descendre du podium des fabricants de téléphones mobiles depuis plusieurs années puis de se faire racheter cet été par Microsoft, Nokia n’a semble-t-il pas perdu pour autant sa verve caustique en termes de marketing. Sur Twitter, les responsables de la marque nordique ont décoché quelques petites banderilles envers leurs concurrents avec un plaisir non dissimulé !

Et un coup de barre chocolatée sur la tête de Samsung et Google

Et bing sur la tête de Google et Samsung !

Et bing sur la tête de Google et Samsung !

Habitué à baptiser les différents versions de son système d’exploitation mobile Android avec des nom de sucreries et pâtisseries, Google a fait récemment jaser en décidant d’appeler la toute nouvelle version 4.4 du célèbre OS du nom de KitKat, la non moins fameuse (dans tous les sens du terme !) barre chocolatée de Nestlé. Si ce partenariat inédit a fait les délices de ces deux grandes multinationales, il a aussi inspiré des sentiments plus ironiques chez les responsables marketing de Nokia Allemagne qui n’ont d’ailleurs jamais vraiment porté dans leur cœur l’OS de Google, préférant celui de … Microsoft.

Sur son compte Twitter, le constructeur finlandais a profité de cette symbolique chocolatée de la pause KitKat pour flanquer un tour de garnement à son ennemi juré, celui qui l’a vertement détrôné du sommet de la téléphonie mobile depuis plusieurs années : Samsung. Nokia s’est ainsi amusé à pasticher le smartphone dernier cri du coréen, à savoir le Galaxy S4, en le représentant sous la forme d’une barre KitKat qui éclate en deux morceaux. Le tout enrobé d’un slogan sous-entendant qu’en adoptant Android comme OS, Samsung ne prenait peut-être pas l’option la plus pertinente. A défaut de faire remonter illico les vents de Nokia, le clin d’œil malicieux a en tout cas généré plus de 4300 retweets d’internautes très amusés !

Et un sous-entendu de vilain copieur pour Apple

Et bing n°2 sur la tête d'Apple !

Et bing n°2 sur la tête d’Apple !

A croire que ce joli écho d’estime a donné des idées en interne puisque quelques jours plus tard, c’est Apple qui va faire les frais de l’humour débridé du finlandais sur le compte de Nokia Royaume-Uni. Alors que la conférence d’Apple battait son plein pour présenter le nouvel iPhone 5C bigarré, Nokia a aussitôt ironisé dans un tweet caustique sur cette gamme de la firme de Cupertino : « Merci Apple », le tout assorti d’une photo de la gamme Lumia, la première du marché à avoir proposé des coques de smartphone avec des coloris chatoyants autres que les éternels noirs, blancs et gris que l’on connaît. Et surtout un slogan décapant : « L’imitation est la meilleure forme de compliment » !

Ce coup dans les gencives a suscité un véritable enthousiasme puisqu’en quelques heures, le message effronté a enregistré plus de 38 000 retweets. Un score d’une ampleur assez peu fréquente pour une marque. Il se permet même de battre au passage celui du biscuit Oreo jusque-là détenteur du plus haut nombre de retweets avec 25 000 RTs dans la poche lors du dernier Super Bowl. Si Nokia parvient à insuffler autant d’insolence créative dans ses futurs modèles, la marque pourra peut-être espérer reconquérir le cœur des aficionados du smartphone dernier cri.

Faut-il surfer sur ce genre d’humour ?

Humour oui mais gare aux effets seconds dans certains cas !

Humour oui mais gare aux effets seconds dans certains cas !

Une chose est certaine. Twitter est un terrain particulièrement propice pour les amateurs de bons mots et de formules à l’emporte-pièce. Les twittos sont friands des 140 caractères qui véhiculent de l’humour, surtout s’il est un brin sarcastique, décalé et rigolo. En adoptant ce registre sans pour autant sombrer dans une tonalité blagueuse trop agressive ou lourde, Nokia a su faire indéniablement mouche. La preuve en est avec des taux de partage à faire pâlir d’envie tous les marketeurs et communicants du monde entier. Lorsqu’il est bien manié, l’humour possède une intrinsèque caractéristique de viralité sur les réseaux sociaux qui s’avère très intéressante pour des marques, des enseignes ou même des personnalités en recherche d’impact médiatique.

En revanche, si celui-ci possède un indubitable effet dynamite, il doit cependant être manié avec précaution et parcimonie. Surtout lorsqu’il s’agit de marques globales telles que Nokia. Si puissant soit-il pour véhiculer des messages forts, l’humour n’engendre pas toujours la même perception selon les communautés et les cultures. Ce qui peut amuser à s’en taper sur les genoux chez l’un, peut aussi sèchement indisposer chez l’autre. Avant de céder à la tentation de glisser une peau de banane rigolarde, il convient donc de s’assurer d’un minimum de respect auprès de la cible appelée à recevoir le message. Jouer au gamin turbulent a un côté ultra sympathique à condition de ne pas forcer le trait et le répéter à longueur de temps. Sinon, on risque fortement de se retrouver au piquet. Sur Twitter et les réseaux sociaux, le bonnet d’âne peut aussi changer rapidement de tête !



Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.